Accueil > Gestion de droits > Les droits de retransmission intégrale et simultanée ANGOA-AGICOA

Les droits de retransmission intégrale et simultanée ANGOA-AGICOA


  • Présentation de l’ANGOA

    L’ANGOA a pour objet la gestion collective de la rémunération des producteurs au titre de la reprise intégrale et simultanée de chaînes hertziennes par un organisme tiers.


    Continuez la lecture



  • Bases juridiques
    Droits de retransmission ANGOA-AGICOA

    L’ANGOA et de l’AGICOA interviennent pour le compte des producteurs en tant que cessionnaires des droits d’exploitation des auteurs, en application des dispositions de l’article 11 bis (1) 2° de la Convention de Berne, et au titre du droit voisin spécifique au producteur d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles.


    Continuez la lecture



  • Perceptions de droits
    Droits de retransmission ANGOA-AGICOA

    Les modalités de perception de droits en France au titre de la retransmission intégrale et simultanée de programmes sur les réseaux câblés & ADSL et la perception des droits à revenir aux ayants droit français au titre des territoires de câblo-distribution situés hors de France (principalement la Belgique, l’Allemagne, la Suisse et les Pays-Bas).


    Continuez la lecture



  • Répartitions de droits - Formulaires de déclaration d’oeuvres
    Droits de retransmission ANGOA-AGICOA

    Les droits perçus en France par l’ANGOA au titre de la retransmission intégrale et simultanée de programmes sur les réseaux câblés & ADSL sont répartis en fonction de la durée et – lorsqu’elle est connue – de l’audience des programmes diffusés sur les principales chaînes entrant dans le mandant de l’ANGOA et faisant effectivement l’objet d’une retransmission en France.


    Continuez la lecture



  • Règlement des conflits
    Droits de retransmission ANGOA-AGICOA

    En matière de conflits entre déclarations de droits, une nouvelle procédure de gestion donnant un rôle plus actif à l’AGICOA a été mise en place courant 2003, à l’instar de ce que demandait l’ANGOA depuis de nombreuses années. Cette procédure prévoit désormais le respect de certains délais impératifs de réponse et de communication de documents justificatifs, sous peine de forclusion des droits, puis une proposition de solution par l’AGICOA sur la base des documents communiqués, puis une procédure d’arbitrage pour les conflits persistants.


    Continuez la lecture




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | webdesign